.

















Le faubourg d'Ars 9s0h

EMPRESS

FONDATRICE
me contacter
Le faubourg d'Ars 3mkm

ESFIR

ADMIN
me contacter
Le faubourg d'Ars 867546samael

SHEILA

ADMIN
me contacter
Le faubourg d'Ars 4juh

EZECKIEL

ADMIN
me contacter
Le faubourg d'Ars 621888dfaut

WHO ?

WHAT ?
me contacter
Le faubourg d'Ars 621888dfaut

WHO ?

WHAT ?
me contacter
Le faubourg d'Ars 621888dfaut

WHO ?

WHAT ?
me contacter
Le faubourg d'Ars 621888dfaut

WHO ?

WHAT ?
me contacter







Rise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in HellRise in Hell

Le faubourg d'Ars

À Ars, on trouve beaucoup de choses. Des choses étranges parfois, comme le cirque Cythera. Il s’est installé ici il y a environ une dizaine d’années. Au départ, c’était censé être un cirque itinérant. Arrivé en ville, il s’est installé dans un endroit légèrement excentré du faubourg, où il ne causerait pas de soucis. Puis, avec l’autorisation directe de l’Impératrice, il fut accordé à séjourner dans la ville de manière régulière, à condition, bien sûr, qu’il ne pose aucun souci. Avec un cirque, on a toujours quelques petites appréhensions : la peur d’un clown, d’un animal sauvage, etc. Mais bon, c’est aussi ce qui en fait son charme, n’est-ce pas ? Quant à ses membres… Allez-y et vous verrez.

Cirque Cythera Pas de nouveaux messages1 ●●● 1
Considérer la gare d’azur comme le joyau d’Andaras serait peut-être un peu exagéré. Néanmoins, être celui d’Ars est véridique. En effet, cette gare, deux fois plus grande que sa jumelle de Lycosa, est encore en service. Elle est faite d’un grand dôme de verre, sous lequel on installa les voies d’accès. Mais aussi de bassins d’eau que l’on disposa de manière à ce qu’ils soient bien face à cette structure de verre. De ce fait, ils s’y reflètent et créent des motifs originaux. Cependant, l’effet est décuplé lorsque le temps est ensoleillé, rendant l’intérieur de la gare presque… miroitant. Elle relie également Ars à Cirna par tout un réseau de voies situées en bordure des habitations.

Gare d'azur Pas de nouveaux messages1 ●●● 1
L’abys est le principal transport en commun dont dispose la ville. En plus des vélos modernisés, ils sont les seuls moyens de transport autorisés dans la ville, pour ne pas l’engorger avec un va-et-vient ingérable. Partant de la gare d’azur, l’abys parcourt la totalité d’Ars et l’arrondissement de la ville dorée à Cirna. Ses principaux arrêts se situent dans les lieux de grands passages, comme par exemple le mittaïs de Res, mais aussi au croisement des grandes rues, tel celui de la rue Mydri avec la rue principale qui conduit à Cirna. Mais si l’abys n’est pas trop chargé, on peut tout aussi bien demander au conducteur de s’arrêter à tel ou tel endroit…

Arrêts de l'Abys Pas de nouveaux messages1 ●●● 1

En un autre terme, ce que l’on appelle mallë du fleuve est la sortie principale d’Ars pour quitter la ville. Il y en a une autre, mais elle est beaucoup moins empruntée. Pour y aller, il faut longer le fleuve qui sépare Ars de Cirna sur toute sa longueur pour enfin parvenir à l’endroit. Mais il faut dire que le fleuve y est pour quelque chose aussi. Il est bordé par des habitations des deux quartiers, ce qui contraste beaucoup le paysage. Les maisons collées d’Ars font face à celles, beaucoup plus étalées et luxueuses, de Cirna, dans une sorte de concurrence. On dit même que certaines familles font exprès d’entretenir cette vieille rancune…

Mallë du fleuve Pas de nouveaux messages1 ●●● 1
Loin des yeux, mais non loin du cœur. Le grand temple de Vel a beau leur être interdit, rien ne pourra stopper le culte et les pratiques religieuses, que ce soit à Ars ou à Lycosa. C’est dans ce seul et unique but, dans cette seule optique qu’ont été bâtis les mittaïs. Ces bâtiments sont des petits lieux de cultes, abritant parfois les plus démunis et accueillant les fidèles de la cité basse, qui en font leur ‘gagne-pain’. En toute logique, lorsqu’ils sont à Ars, leur côté bien entretenu et civilisé est attirant. En effet, bien qu’ils soient parfois proches de Lycosa, ils restent en tous points les lieux les plus sûrs de ce côté d’Andaras, c’est une évidence.

Les Mittaïs Pas de nouveaux messages1 ●●● 1
Les ruelles d’Ars ne sont ni comme celles de Cirna, toutes droites et propres, ni comme celles de Lycosa, faites de terre et poussière. Elles sont… Eh bien, elles sont un peu entre les deux. Droites, mais pas trop larges. Tortueuses, sans pour autant être très étroites. Ce sont toutes des rues piétonnes, pour lesquelles on marche aussi bien au milieu qu’à gauche ou droite. Il n’y a pas vraiment de sens. Et les jours de grande affluence, c’est un véritable capharnaüm qui se déploie dans tout Ars. Parfois, des rails sont au milieu, et un abys passe. Il n’y a pas vraiment d’ordures qui jonchent les sols, mais les plus petites rues n’échappent pas au phénomène malgré tout. Bref, des ruelles tout ce qu’il y a de plus normal.

Les ruelles Pas de nouveaux messages1 ●●● 1
S’il y a bien quelque chose que l’on retrouve partout, mais absolument partout dans Ars, se sont ces auberges. Nombreuses, le mot est faible. Comme s’il y en avait à chaque coin de rue. En fait, c’est quasiment ça. Ou alors, presque. Il y en a pour tous les goûts. Des badauds du coin aux petits bourgeois, en passant par les tripots des poivrots. Et chacune est différente de la suivante. L’une est à colombage, rappelant un passé miteux tandis que l’autre n’est que le rez-de-chaussée d’une chaumière ordinaire. Une autre encore fait presque office de ‘salon de thé’ pour que la maigre bourgeoisie d’Ars se rappelle que, oui, ils ont et auront toujours des gens supérieurs à eux.

Les auberges Pas de nouveaux messages1 ●●● 1
Après avoir fait le tour de toutes ces petites particularités qui font l’âme d’Ars, il est crucial de ne pas oublier que, avant tout, le faubourg est un lieu où l’on vit. Ces habitations sont celles de gens qui travaillent chaque jour afin de ramener de quoi se nourrir, et nourrir leur famille. Elles sont, pour la plupart, collées les unes aux autres. De chaque côté des rues, des câbles électriques courent entre les derniers étages. La plupart sont faites de pierre, grossières, certes, mais avant tout solides. Elles n’ont pas de jardin pour la plupart. L’arrière donne toujours sur de petites ruelles adjacentes, par lesquelles passe l’abys lorsque la ruelle est assez grande.

Habitations Pas de nouveaux messages1 ●●● 1


Pas de nouveaux messagesLe faubourg d'Ars Empty
Annonce globale:

✖ demande d'Azurium

par Sheila Di Alestrale Mer 16 Aoû - 18:17
Sheila Di Alestra Voir le dernier message
Ce sujet a été vu 181 fois et a reçu 0 réponse(s).
Revenir en haut
Sauter vers: